Les caricatures de « Charlie Hebdo » poussent Rabat à condamner l’offense à l’Islam

Le Maroc s’est joint au concert des nations musulmanes qui dénoncent l’instrumentalisation de l’Islam a des fins politiques en France. Le Royaume a condamné vigoureusement, dimanche, la poursuite de la publication des caricatures outrageuses à l’Islam et à son messager, alors que les appels au boycott de tout ce qui est « Made in France » trouve une grande résonance dans le pays.

0
Les caricatures de « Charlie Hebdo » poussent Rabat à condamner l’offense à l’Islam

Un communiqué du ministère des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger indique que le Royaume du Maroc dénonce ces actes qui reflètent l’immaturité de leurs auteurs, et réaffirme que la liberté des uns s’arrête là où commencent la liberté et les croyances des autres.

La liberté d’expression ne saurait, sous aucun motif, justifier la provocation insultante et l’offense injurieuse de la religion musulmane qui compte plus de deux milliards de fidèles dans le monde, souligne le communiqué.

Autant qu’il condamne toutes les violences obscurantistes et barbares prétendument perpétrées au nom de l’Islam, le Royaume du Maroc s’élève contre ces provocations injurieuses des sacralités de la religion musulmane, relève la même source.

Le Royaume du Maroc, à l’instar des autres pays arabes et musulmans, appelle à cesser d’attiser le ressentiment et à faire preuve de discernement et de respect de l’altérité, comme prérequis du vivre-ensemble et du dialogue serein et salutaire des religions, conclut le communiqué.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus