The news is by your side.

« Les Comics c’est chic » : Ode à la BD à la Galerie A2

0 147

Désignée comme le «neuvième art», la BD demeure à ce jour un mode d’expression artistique encore accessible car son évolution se fait en dehors des canons académiques.

Bruno Ruggi, artiste français passionné de dessin et de la peinture , s’immerge dans l’univers des comics autant de Marvel, de Hugo Pratt que d’Hergé. Il contribue à ce mouvement illustratif en apportant son regard, détournant les messages de ces personnages mythiques du monde de la BD

«Beaucoup de personnes pensent encore que la BD n’est pas digne d’être exposée», explique l’artiste. Après 40 ans de carrière au sein de la compagnie aérienne Alitalia, dont six à la tête de la direction de l’antenne marocaine, il laisse libre cours à son imagination et se présente comme «l’humble messager des grands auteurs de BD», dont il avoue aimer «leur côté faussement figuratif et leurs couleurs vives».

Mourad Haouari, artiste marocain, explore de son côté, un processus de création fantasmagorique. Il puise autant dans des références à travers les figures de la Renaissance comme Caravaggio, Da Vinci, Michael Angelo mais aussi contemporaines comme Boris Vallejo, Frank Frazetta et Luis Royo. Ce mélange des influences conduit à une illustration dotée d’une touche réaliste classique. «J’y ajoute des ombres et des couleurs fortes pour montrer l’intensité des sujets, en utilisant la peinture à huile pour avoir une touche réaliste», explique le bédéiste.

Ayoub El Moussili et Mohammed Jini, représentants du street art casablancais, se joignent aussi à l’événement. Issus de l’univers du hip hop, leurs graffitis s’imposent sur les façades, des supports en cuir et en tissu.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.