The news is by your side.

Les crédits bancaires accusent le coup et enregistrent une baisse de 2,3% de l’encours à fin février 

0 171

Par type de crédits, l’évolution mensuelle de l’encours intègre

  • Une hausse de 0,5% des comptes débiteurs et crédits de trésorerie à 184,6 Mrds Dh (-2,9% depuis le début de l’année),
  • Une progression de 0,4% des crédits à l’équipement à 183,2 Mrds Dh (stable par rapport à décembre 2019),
  • Une dégradation de 4% des créances diverses sur la clientèle à 122,1 Mrds Dh (+0,8% comparativement à février 2019 et -13,2% depuis le début de l’année),
  • Une quasi-stagnation (+0,3%) des crédits immobiliers à 277,1 Mrds Dh  intégrant une légère hausse (+0,6%) des crédits à l’habitat à 216,5 Mrds Dh et une stabilité des crédits aux promoteurs immobiliers à 55,6 Mrds Dh,
  • Et une progression de 0,5% des crédits à la consommation à 56,7 Mrds Dh. 

Pour leur part, les créances en souffrance ressortent en hausse de 1,2% à 71,5 Mrds Dh (+6,9% par rapport à février 2019), pour un taux de contentieux en augmentation de 0,1 point à 8%. 

Pour ce qui est des Banques et fenêtres participatives, l’encours de financement affiche un bond de 84,8% à 9,7 Mrds Dh comparativement à février 2019, drainé à hauteur de 87% par le Financement participatif à l’immobilier ayant progressé de 79,3% à 8,4 Mrds Dh sur une année glissante. 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :