Les défauts de la cuirasse du MJS

0 52

Le nouveau ministre de la Jeunesse et des Sports, Lahcen Sekkouri,  vient de lancer des appels à candidatures pour pourvoir aux postes de Secrétaire Général, du Président du Conseil du Directoire de la SONARGES,  du Directeur de l’institut Sportif My Rachid et de quelques chefs de divisions de directions du ministère de la Jeunesse et des Sports.
Pour l’appel à candidatures au poste du Secrétaire Général, il a été lancé la première fois en juin dernier. Nombreux sont ceux qui ont déposé leur candidature sans qu’ils aient été  convoqués. Cet appel à candidatures a été déclaré infructueux du fait que le délai de trois mois à été épuisé sans que le jury ne s’acquitte de sa tâche!
Aujourd’hui, le nouveau ministre relance cet appel à candidatures et l’on parle déjà du candidat qui sera retenu.
On ne comprend pas pourquoi on n’a pas lancé l’appel à candidatures de la Marocaine des Jeux et des Sports voire du Complexe sportif My Abdellah.
Appel à candidatures ou pas, le problème de fond dans lequel se morfond le ministère de la Jeunesse et des Sports réside dans les ressources humaines.
La cascade de valeureux cadres partis en retraite ou via le DVD, a affaibli  le MJS. Et le nombre de postes budgétaires se réduit d’année en année.
Ce qui  donne de plus en plus  du fil à retordre à ce département  gouvernemental qui s’est métamorphosé en impuissance publique.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus