The news is by your side.

Les djihadistes Ouighours bombardés en Syrie : Les FDS se rapprochent de Damas…

ANCFCC-Large-1100×280-1
0 419

Ces raids ont visé les sièges de la milice du Hezb al-Islami al-Turkestani, le parti islamique du Turkestan, situé dans les abords de la localité Mechmechan. Cette milice djihadiste compte dans ses rangs des miliciens ouighours qui réclament la séparation de la région de Xinjiang de la Chine.
Ses membres sont venus en Syrie à partir de 2015 depuis la Turquie, et se sont installés dans les villages chrétiens et alaouites abandonnés par leurs habitants. Ils combattent aux côtés de la coalition de milices djihadistes Hayat Tahrir al-Cham (HTC), contrôlée par l’ex-branche d’al-Qaida en Syrie, alias le front al-Nosra.
Le mois passé, deux autres milices tchétchènes et azéris, Jund al-Cham et Jund Allah ont vu leurs membres évacués depuis la Syrie vers l’Afghanistan, via la Turquie, dans le cadre d’un accord avec HTC, après quelques jours de combats contre elle.
En parallèle, les yeux des observateurs se tournent vers l’Est syrien où les Forces démocratiques kurdes (FDS) semblent avoir mis de l’eau dans leur vin en retendant la main à Damas, via une intermédiation russe. Les FDS craignent que les combats ne s’intensifient avec les forces coalisées autour de l’armée turque qui entend bouter hors de la zone de l’Euphrate les milices kurdes taxées par Ankara de « terroristes ».
Des combats ont déjà été sporadiques dans la région au cours de ces derniers jours. Et les Américains ont réagi en transportant, depuis la Jordanie, des renforts massifs vers la zone du nord-est syrien, pétrolifère, contrôlée par les FDS. Dans cette région qui échappe encore au contrôle de l’Etat syrien, l’US Army dispose de plusieurs militaires dont la présence est dénoncée constamment par Damas. Au même titre que la présence turque dans la zone nord limitrophe d’Idlib.

ANCFCC-Large-1100×280-1
ANCFCC-Large-1100×280-1
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.