The news is by your side.

Les FDS enlèvent des enseignant à Qamichli : Un dérapage de trop ?

0 247

Des combattants des Forces démocratiques syriennes (FDS, kurde) ont enlevé 15 enseignants dans la province de Hassaké, dans le nord du pays, rapporte l’agence officielle syrienne Sana.
Selon ses informations, des miliciens ont mené des « incursions » dans plusieurs quartiers résidentiels de la ville de Qamichli et kidnappé 15 enseignants de l’école Abd-al MassiehHaidarie, leur reprochant d’avoir violé le couvre-feu imposé par les FDS dans les zones qu’elle contrôle.Les ravisseurs ont ensuite emmené les enseignants vers une destination inconnue.
Auparavant, les habitants de Qamichli avaient manifesté contre la fermeture des écoles publiques dans leur ville, rappelle l’agence.
Les milices kurdes, soutenues par l’armée américaine, contrôlent pour le moment la majeure partie des provinces syriennes de Hassaké et de Raqqa, ainsi que certaines localités situées dans les gouvernorats d’Alep et de Deir ez-Zor.
Le gouvernement de Damas ne reconnaît pas l’administration autonome kurde et leur branche militaire. Les deux parties ont mené plusieurs séances de négociations, sans pour autant parvenir à un accord.
En août, un correspondant de Sputnik en Syrie a fait état de l’irruption de centaines de représentants de tribus arabes dans les quartiers généraux des FDS dans le gouvernorat de Deir ez-Zor.Plusieurs membres des FDS ont alors été capturés. Les attaques ont eu lieu après que plusieurs dignitaires et cheikhs de tribus arabes ont été tués par des miliciens kurdes.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.