Les « Gilets jaunes » s’algérianisent: Ils ont marché à Béjaïa

0 28
Les « Gilets jaunes » s’algérianisent Ils ont marché à Béjaïa

Le gilet jaune est devenu un symbole de la grogne sociale. Ainsi, deux mouvements revendicatifs, à la fois pour la liberté d’expression et pour celle d’entreprendre, ont eu lieu ces 24 dernières heures à Béjaïa, ville portuaire d’Algérie, où des manifestants habillés en gilets jaunes ont été aperçus…

Les étudiants de l’université de Béjaïa, ainsi que les employés du groupe Cevital, ont pris part à une marche pour dénoncer les blocages que subissent les projets d’investissement du groupe Cevital, appartenant à Issad Rebrab.

Des organisations sociales et professionnelles, des élus locaux, des militants associatifs, des acteurs politiques, des opérateurs économiques, des syndicalistes autonomes, des étudiants et autres personnalités ont, en effet, tenu à prendre part à cette marche, initiée par la coordination des comités de soutien aux travailleurs de Cevital et aux investissements économiques.

Des Gilets jaunes ont également été aperçus lundi, lors de la manifestation pour la libération du blogueur Merzoug Touati, incarcéré depuis janvier 2017 pour avoir diffusé une interview-vidéo avec un diplomate israélien sur son blog.

Selon les médias locaux, la manifestation s’est déroulée dans de bonnes conditions, et sans aucune forme de violence ni de répression.

 

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus