The news is by your side.

Les idées de deep state US : Ce que G. Friedman préconise pour l’Empire américain

0 89

G. Friedman voudrait que le monde actuel soit exclusivement sous le contrôle direct ou indirect des USA. Le raisonnement qu’il tient est que
« les USA contrôlent tous les océans de la terre. Personne n’avait encore réussi à le faire. Par conséquent, nous pouvons nous ingérer partout sur la planète, mais personne ne peut nous attaquer. Le contrôle des océans et de l’espace est la base de notre pouvoir ».

Concernant l’Eurasie, principale préoccupation des Américains, il admet qu’ils ne peuvent pas contrôler ses pays en les occupant car « personne n’a les moyens de le faire ». Toutefois, il suggère d’y semer la discorde via leurs agents locaux et d’autres moyens. Selon lui,  il n’y a pas d’Europe pour les Etats-Unis. « Nous avons des relations avec la Roumanie, la France et ainsi de suite. Il n’y a pas d’Europe avec laquelle les USA ont des relations quelconques », devait-il préciser.

Et pour boucler la boucle, le célèbre Spin Doktor s’est étalé sur ce qui semble être la hantise des Etats-Unis: la complémentarité entre l’Allemagne et la Russie. « La priorité des USA est d’empêcher que le capital allemand et les technologies allemandes ne s’unissent avec les ressources naturelles et la main d’œuvre russes pour former une combinaison invincible », souligne-t-il. Pour empêcher ceci, il évoque la création d’un « cordon sanitaire » autour de la Russie qui permettra à terme aux USA de tenir en laisse l’Allemagne et toute l’Union européenne. Une construction idéelle qui rappelle, à bien des égards, celle qui avait prévalu chez Zbigniew Brezinski. Pour le « fils putatif » du grand stratège US, l’Allemagne reste toujours la grande inconnue pour Washington, d’après ce qui se dégage de ses propos.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :