Les labos privés autorisés à faire les tests 

Le ministère de la Santé a publié, vendredi, une circulaire autour des tests de prélèvement de la Covid-19 dans les laboratoires privés.

0 5 517
Les labos privés autorisés à faire les tests 

Le document, cité par des sources médiatiques, est relatif à la mise à jour du cahier des charges fixant les exigences pour la réalisation du diagnostic de la Covid-19 par les laboratoires privés d’analyses de biologie médicale. Plusieurs semaines après les appels des professionnels afin de permettre aux laboratoires privés de participer au dépistage, la tutelle dirigée par Khalid Ait Taleb vient de donner son feu vert.

Au delà du fait que la circulaire «étend le diagnostic moléculaire et sérologique de la Covid-19 aux voyageurs, aux étudiants et au personnel des entreprises et des administrations», extension qui concerne aussi les laboratoires publics, le document insiste aussi sur «le rendu des résultats dans les 24 heures qui suivent les prélèvements oro/naso-pharyngés et/ou sanguins».

«Cette deuxième version remplace la première publiée par la circulaire n°44 du 4 juin 2020 et s’applique également aux laboratoires privés ayant déjà reçu leurs autorisations avant la date de publication de la présente circulaire», écrit le ministre de la Santé. Dans ce document, le ministère avait autorisé 18 laboratoires marocains dans plusieurs villes à effectuer le diagnostic du SARS-CoV-2 par qRT-PCR. Et la circulaire de souligner que «conformément aux termes des circulaires n°39/INH/2020 du 20 mai et n°44 du 4 juin, les contrôles et supervisions des activités des laboratoires privés et les demandes d’autorisation se feront par l’Institut national d’hygiène selon cette nouvelle version du cahier des charges».

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus