The news is by your side.

Les limites du « dialogue social » de K. Ait Taleb : La Santé renoue avec la paralysie partielle

0 296

La coordination syndicale composée de la Confédération démocratique du travail (CDT), la Fédération démocratique du travail (FDT), l’Union marocaine des travailleurs (UMT) et l’Union nationale du travail au Maroc (UNTM), a appelé les employés de la Santé, toutes catégories confondues, à mener une grève nationale, jeudi 2 décembre avec un sit-in devant le siège de la tutelle à Rabat.
La grève annoncée devra toucher l’ensemble des structures de santé, à savoir les hôpitaux, centres de santé provinciaux et régionaux, vaccinodromes, directions régionales et centrales, et Centres hospitaliers universitaires (CHU), annonce un communiqué produit par la coordination mardi.
Tout en appelant à un arrêt total dans l’ensemble des structures de santé au niveau national, la coordination a précisé que la grève ne touchera pas les services d’urgences, de réanimation et de soins intensifs. La même source a ainsi appelé ses militants à adhérer à la grève et soulevé toutes les infractions qui touchent au droit à la grève, les invitant également à se rendre en masse au sit-in organisé à Rabat devant leur tutelle.
Alors que cette grève devrait mettre à mal les structures hospitalières et de santé pour toute une journée, la coordination syndicale a appelé les citoyens à faire preuve de compréhension vis-à-vis de la colère des employés de la santé que la souffrance quotidienne et continue révolte depuis deux ans.
Pour rappel, lundi 22 novembre, K. Ait Taleb accompagné de son staff, s’était réuni avec les représentants du bureau national du Syndicat national indépendant des médecins du secteur public. La réunion a porté sur le dossier revendicatif des médecins du secteur public (généralistes, dentistes, pharmaciens) en souffrance depuis plusieurs années déjà. Mais aucune autre rencontre n’a été annoncée avec d’autres syndicats du secteur de la santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.