The news is by your side.

Les Palestiniens ostracisés par PayPal : Une injustice américaine de plus…

0 316

Dans une lettre adressée au P-D.G de PayPal, une coalition de groupes palestiniens de défense des droits humains et de partenaires internationaux, dont Jewish Voice for Peace et la Palestine Solidarity Campaign, a appelé l’entreprise US « à ne pas contribuer aux violations des droits humains et aux pratiques discriminatoires à l’encontre des Palestiniens dans les territoires palestiniens occupés ».
Le collectif a aussi dénoncé le fait que « cette entreprise, offrant un système de service de paiement en ligne dans le monde entier, refuse tout accès aux Palestiniens de la Cisjordanie occupée et de la bande de Gaza et ce, au moment où elle autorise aux Israéliens, y compris ceux qui vivent dans des colonies illégales dans les territoires occupés, à bénéficier de ses services ». Ainsi, ajoute la lettre, « PayPal court un risque sérieux de faire part aux violations des droits de l’homme par le biais de la fourniture de services aux colonies illégales ».
Nadim Nashif, directeur du Centre arabe pour le développement des médias sociaux a signalé à ce propos qu’« en excluant les Palestiniens de son service tout en autorisant les colons illégaux, PayPal encourage directement l’occupation israélienne et renforce ses effets dévastateurs sur la population palestinienne et son économie ».
Dans la lettre, les groupes solidaires des Palestiniens ostracisés ont également exprimé leur consternation face à la récente décision de PayPal de s’associer à l’Anti-Defamation League (ADL) et à une organisation qui, sous couvert de lutte contre les discours de haine, a perpétué l’islamophobie et le racisme anti-palestinien, en « travaillant à faire de la défense des droits des Palestiniens un synonyme d’antisémitisme », note la lettre. « En tant que population vivant sous une occupation militaire prolongée, les Palestiniens sont confrontés à des restrictions extrêmes sur les importations, les exportations et les déplacements en raison des lois, politiques et pratiques discriminatoires d’Israël en Cisjordanie et plus sévèrement dans la bande de Gaza. De telles pratiques ont paralysé l’économie palestinienne, provoquant un sous-développement et des opportunités limitées pour les Palestiniens d’accéder à des moyens de subsistance et de bénéficier des opportunités de travail », ajoute la missive de protestation.
Ce groupe d’ONG a expliqué que « l’accès à Paypal améliorerait la vie de plus de 80 % des ménages palestiniens, engendrerait des opportunités d’emploi pour plus de 42 000 diplômés universitaires annuels, accélérerait la croissance de centaines de petites entreprises et faciliterait le travail de nombreuses organisations de la société civile ».
« Nous, les organisations soussignées, appelons PayPal à adhérer au droit international, ainsi qu’aux propres valeurs et normes éthiques de PayPal, et à mettre fin à la discrimination à l’encontre des Palestiniens dans les territoires occupés en rendant ses services immédiatement accessibles. Nous exhortons PayPal à s’engager directement avec les parties prenantes palestiniennes, y compris la société civile palestinienne, pour travailler ensemble à des solutions durables qui respectent le droit international et les normes de responsabilité des entreprises », conclut la lettre.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.