Les recettes collectées par la Douane franchissent un nouveau record en 2019

La Douane marocaine a encore dépassé en 2019  tous ses records en matière de recettes en recouvrant 103,7 Mrds Dh durant l’année écoulée contre 100,8 Mrds Dh en 2018. 

0 3 964
Les recettes collectées par la Douane franchissent un nouveau record en 2019

Confirmant leur trend haussier amorcé depuis le début de la décennie, les recettes douanières encaissées durant l’exercice 2019 se sont situées à 101,1 Mrds Dh  alors que les recettes constatées ont atteint 103,7 Mrds Dh, dépassant la réalisation de 2018 de 3%. C’est ce qui ressort du  rapport d’activité de 2019 de l’Administration des Douanes et impôts indirects (ADII). 

Cette performance est notamment due à une évolution remarquable des importations. Pour ce qui des recettes douanières budgétaires encaissées, elles ont affiché une progression de 3,1% à 94,6 Mrds Dh, ajoute la même source. Hormis la redevance gazoduc, tous les droits et taxes recouvrés par l’ADII ont enregistré une évolution positive. Au détail, le rapport fait ressortir que la Taxe sur la valeur ajoutée (TVA) a représenté 58% du montant global des recettes budgétaires, suivie de la Taxe intérieure de consommation (TIC) avec 31%, puis du droit d’importation (10%). Les recettes de TVA ont en effet augmenté de 3% à 56,1 MMDH, précise l’ADII, expliquant cette performance par une quasi-stagnation des recettes de TVA sur les produits énergétiques, contrebalancée par une hausse de la TVA sur les autres produits de 3%, soit +1,5 Mrds Dh. 

Les recettes encaissées au titre de la redevance gazoduc se sont établies à 1 Mrd Dh, en repli de 34,2% par rapport à 2018. Ce résultat est attribué à la baisse de 45,7% du volume, atténué par l’augmentation du prix de 6,4%. Concernant la TIC, elle a progressé de 6% par rapport à l’année précédente, en raison principalement de la bonne performance de l’ensemble des rubriques de cette taxe à savoir, les tabacs manufacturés (+5%), les produits énergétiques (+6%) et autres produits (+11%). Sur les cinq dernières années, la TVA a représenté 57% des recettes budgétaires et a affiché une progression moyenne d’environ 4%, tandis que la TIC a continué sur sa tendance haussière avec une croissance moyenne annuelle de 4,6% et une part moyenne des recettes budgétaires de 31%. 

Malgré les fluctuations enregistrées (-5,2% en 2017 et +10,8% en 2018), les recettes au titre du droit d’importation ont affiché une progression moyenne positive de 4,7% sur les 5 dernières années.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus