Les résultats d’Eqdom au premier semestre plombés  par le risque

Eqdom a réalisé au cours du premier semestre 2020 un résultat net de 33,4 MDH contre 80 MDH lors de la même période de l’exercice précédent, une baisse jumelée à  l’augmentation des dotations aux provisions nettes de reprises pour créances en souffrance qui sont passées de 33,1 MDH en juin 2019 à 78,8 en juin 2020.

0 5 490
Les résultats d’Eqdom au premier semestre plombés  par le risque

 Le Conseil d’Administration d’Eqdom s’est réuni le 26 Août 2020 sous la présidence de Monsieur Khalid Chami et a arrêté les comptes d fin juin 2020. Dans un contexte difficile lié au COVID-19, Eqdom s’est pleinement mobilisée pour assurer la continuité de son activité tout en préservant la santé de ses clients et de ses collaborateurs.

Cette crise a eu un impact important sur le marché du crédit à la consommation qui a enregistré une baisse drastique de la demande client de mars à juin. Dans cet environnement défavorable, l’encours net des crédits affiche une baisse de -3,5% à 8 284,3 MDH, consécutivement au recul de -11,9% de celui des immobilisations données en crédit-bail à 2,6 Mrds Dh.

En parallèle, l’encours de refinancement perd -5,6% à 7 787,7 MDH, sous l’effet du repli de -10,6% des dépôts de la clientèle à 2,2 Mrds Dh et de -7,2% des titres de créance émis à 5,1 Mrds Dh. Côté réalisations opérationnelles, le PNB recule de -7,9% à 255,6 MDH par rapport au S1 2019, suite principalement à la régression de -41,7% de la marge sur commissions à 39,2 MDH et de -14,3% du résultat des opérations de crédit-bail à 17,2 MDH. Pour sa part, la marge d’intérêt progresse de +7,1% à 171,3 MDH.

Parallèlement et en dépit de l’allègement des charges générales d’exploitation de -9,2% à 107,9 MDH (pour un coefficient d’exploitation à 42,2%, soit-0,6 pt), le RBE ressort en repli de -7% à 147,7 MDH. Côté risque, les créances en souffrance affichent une envolée de +40,7% à 1 425,9 MDH pour un taux de contentieux en hausse de 2,5 points à 15,4%. Les provisions pour CES, elles, ne se renforcent que de +8,1% à 998,3, MDH fixant le taux de couverture à 70% (-5,2 points).

Pâtissant de la hausse du coût du risque à 78,8 MDH, le résultat net recule de -58,2% à 33,4 MDH. En termes de perspectives, la reprise graduelle de l’activité observée suite au déconfinement devrait permettre d’atténuer le ralentissement subi durant le S1 2020.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus