The news is by your side.

Les Russes musclent leur présence à Hassaka : Une prise en charge du dossier kurde en Syrie

0 406

La télévision libanaise cite des sources qui lui ont confirmé que « la délégation rencontrera les dirigeants du FDS, pour mener à bien une médiation russe visant à parvenir à des accords entre celui-ci et l’armée syrienne. »

Les mêmes sources ont précisé, le 4 juillet, que l’armée russe avait augmenté le nombre de ses forces en Syrie à environ un tiers, depuis que la Turquie a proféré des menaces de lancer une nouvelle opération militaire dans le nord de la Syrie. Les sources ont indiqué que « deux avions-cargos russes sont arrivés plus tôt à l’aéroport de Qamishli, transportant environ 300 soldats de l’unité de parachutistes russes, dans le cadre des mesures militaires prises par la Russie dans la région ».

Les sources ont spécifié que « la base de Qamishli est devenue la deuxième base russe la plus importante, après la base de Hmeimim, en termes d’armement et de nombre d’éléments, ce qui offre la possibilité que la région connaisse de nouveaux développements ».

Après cela, Nouri Mahmoud, porte-parole des Unités de protection du peuple kurde, qui est la principale composante militaire des FDS, a confirmé l’existence d’une évolution positive dans les relations avec le gouvernement syrien en termes de développement des défenses face à l’Opération militaire turque.

N.Mahmoud a souligné l’importance du rôle de la Russie dans le maintien de la stabilité dans la région. « Nous sommes en contact permanent avec les forces russes et la coalition internationale, et nous avons une coordination avec elles, et Moscou a un poids et un rôle importants en Syrie » a-t-il relevé en espérant qu’ « elle joue un rôle efficace dans le maintien d’une relative stabilité à l’heure actuelle ».

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.