Les services irakiens mettent fin à la cavale du successeur d’Al-Baghdadi

L’arrestation d’Abdul Nasser Qirdash, possible successeur d’Abou Bakr al-Baghdadi, ancien chef de Daech tué en octobre 2019 par des militaires US en Syrie, a été l’œuvre du service national irakien du renseignement

0 3 445
Les services irakiens mettent fin à la cavale du successeur d’Al-Baghdadi

«Abdul Nasser Qirdash, candidat à la succession du criminel al-Baghdadi, a été arrêté», a indiqué mercredi 20 mai l’agence INA en citant le service nationale irakien du renseignement. 

Par le passé, plusieurs médias ont évoqué le nom d’Abdul Nasser Qirdash en parlant d’un successeur d’al-Baghdadi. Se référant à deux services de renseignement, The Guardian a écrit qu’il s’agissait du pseudonyme de l’Irakien Amir Mohammed Abdul Rahman al-Mawli al-Salbi, qui aurait pris les rênes de l’organisation quelques heures après l’élimination d’al-Baghdadi.

Avant même l’élimination d’al-Baghdadi, l’armée US considérait Abdallah Kardash comme un candidat potentiel au poste de nouveau chef de Daech et avait annoncé une récompense de cinq millions de dollars pour sa capture.

Fin octobre 2019 le Président Donald Trump a déclaré que  la mort d’Al Baghdadi dont l’élimination avait été annoncée à plusieurs reprises sans être avérée, avait enfin été liquidé. Un site lié aux islamistes a par la suite indiqué que Daech avait confirmé la mort de son numéro un.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus