Les ventes de ciment dégringolent de moitié à fin mai

Les ventes de ciment continuent sur leur chute importante, occasionnée par les conditions particulières de l’état d’urgence sanitaire actuelle.  Après -54,9% en avril et -28,2% en mars 2020, la baisse se poursuit au mois de mai 2020, marquant une chute de 50,5%, selon la Direction des Etudes et des Prévisions Financières (DEPF).  

0 5 470
Les ventes de ciment dégringolent de moitié à fin mai

De leur côté, les livraisons de ciment se sont repliées de 25,1% entre janvier et mai 2020, après une augmentation de 2,2% durant la même période de l’année dernière.  La baisse la moins importante des livraisons concerne particulièrement le segment d’infrastructure qui préserve son évolution positive à fin mai 2020 (+9,2%), à l’inverse des autres segments qui continuent d’afficher des retraits significatifs par rapport à l’année dernière suite à la mise en place des mesures de contournement de la crise sanitaire, précise la DEPF dans sa note de conjoncture du mois de juin. 

Du côté des opérations de financement du secteur de l’immobilier, le ralentissement du rythme de croissance de l’encours des crédits à l’immobilier se maintient au terme des quatre premiers mois de 2020, marquant une hausse de 2%, après +3,2% il y a un mois et +3,8% un an plus tôt, relève la même source. 

Cette évolution est à lier à la décélération de la progression de l’encours des crédits accordés à l’habitat à +2,2%, soit son plus faible niveau, après +5,3% un an auparavant, conjuguée à l’accentuation du recul de celui des crédits alloués à la promotion immobilière à -2,7%, après -1,1%, explique la DEPF.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus