Les ventes de ciment ont chuté en 2020

Les ventes de ciment ont clôturé l’année 2020 sur une baisse de 10%, après une augmentation de 2,6% un an auparavant. Ce résultat tient compte des conditions particulières de l’année dernière, indique la DTFE dans, faisant toutefois état d’une atténuation, d’un trimestre à l’autre, du rythme baissier de ces ventes.

0
Les ventes de ciment ont chuté en 2020

Selon la note de conjoncture de janvier 2021 émanant de la Direction des études et des prévisions financières (DEPF), les ventes de ciment, principal baromètre du secteur du bâtiment et travaux publics (BTP), ont clôturé l’année 2020 sur une baisse de 10%, après une augmentation de 2,6% en 2019.  Cette baisse s’est située à -1,3% au quatrième trimestre, après -3,7% au troisième trimestre, -27,8% au deuxième trimestre et -8,9% au premier trimestre 2020, précise la même source. 

Par segment, l’évolution positive a concerné uniquement celui de l’infrastructure (+12,5%), contre une baisse de 8,9% pour celui de distribution, de 15,4% pour celui du béton prêt à l’emploi, de 11,3% pour celui du béton PREFA et de 20,3% pour celui du bâtiment. 

De son côté, l’encours des crédits bancaires alloués au secteur de l’immobilier a augmenté de 2,1% au terme des onze premiers mois de 2020, après +1,8% à fin octobre 2020 et +3,2% il y a une année, relève la DEPF. Cette évolution est attribuable au redressement toujours ascendant depuis juin 2020 de l’encours des crédits à l’habitat (+2,7%), freiné par la baisse de celui accordé à la promotion immobilière de 0,4%.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus