L’expérience énergétique marocaine mise en exergue à Athènes

A l’occasion de la 8ème édition du Forum sur l’Energie « Athens Energy Dialogues » organisée les 17 et 18 février dans la capitale grecque, l’expérience énergétique marocaine a été exposée. Organisé en format virtuel, ce Forum a été consacré, cette année, à la réponse des entreprises du secteur aux défis de la transition énergétique et du changement climatique. 

0
L'expérience énergétique marocaine mise en exergue à Athènes

Intervenant lors d’une session intitulée «Carburants propres et alternatifs pour une transition verte », le Directeur Général de l’Agence Marocaine pour l’Efficacité Énergétique (AMEE), Said Mouline, a mis en avant l’expérience énergétique marocaine marquée par la récente création d’un ministère de l’économie verte. 

A cet égard, il a souligné l’engagement du Maroc pour produire l’électricité à partir des énergies renouvelables, de moins en moins chères, et de produire, également, de l’hydrogène vert et de l’ammoniac vert. Il a ajouté que la politique et la stratégie marocaine dans ce secteur est décidée et portée au plus haut niveau de l’Etat. 

Le Directeur de l’AMEE a assuré que le Maroc est bien préparé sur le plan politique, technique et légal, pour une coopération régionale avec l’Europe, et veut s’aligner sur le nouveau pacte vert de l’UE, notant que l’hydrogène vert constitue une opportunité potentielle pour le partenariat entre le Maroc et l’Europe. S. Mouline a cité à titre d’exemple le programme « Zéro Carbonne en 2040 » de l’OCP, la part grandissante de production de l’électricité à partir des sources renouvelables, et le potentiel de développement du secteur de la production de l’hydrogène vert pour les entreprises des fertilisants agricoles.  Pour S. Mouline, les énergies renouvelables étant de plus en plus accessibles, le Maroc est prêt pour développer des projets de partenariat public-privé, ce qui contribuera à la structuration d’un marché méditerranéen d’énergie propre ayant un grand impact social avec la création de nouveaux emplois au nord comme au sud de la Méditerranée.  

Plusieurs experts et panélistes n’ont pas manqué à cette occasion de témoigner de la place du Royaume, comme étant un modèle à l’échelle internationale et pionnier dans le domaine des énergies renouvelables.  La participation du Maroc à cet événement annuel revêt une grande importance surtout que ledit forum a acquis une grande notoriété en tant que plate-forme de débat de qualité sur les principales questions qui concernent le secteur énergétique en Méditerranée et dans le monde, offrant la possibilité de mettre en réseau et de discuter au plus haut niveau avec les principaux dirigeants et experts du secteur. L’édition 2021 de ce Forum a connu la participation de la Commissaire européenne à l’énergie, des ministres de l’énergie de plusieurs pays de la région et de plusieurs entreprises pionnières de l’industrie et l’ingénierie énergétique.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus