The news is by your side.

Le Liban veut isoler Ain al-Hilweh : Un « mur de la honte », selon les Palestiniens

11
Même le Liban s’emmure en voulant isoler les réfugiés palestiniens. Les premiers blocs d’un mur d’isolement ont été érigés autour du plus grand camp de réfugiés palestiniens du Liban cette semaine, marquant l’entrée en vigueur d’un plan de construction des cordons « sécuritaires » et de miradors autour de Ain al-Hilweh. Le mur de sécurité fait partie d’un accord entre les factions palestiniennes et les autorités au Liban, pour tenter de contenir des confrontations entre Palestiniens à l’intérieur du camp et l’armée libanaise.
Le mur d’isolement sera achevé d’ici 15 mois, selon le site d’information « al-modon », basé au Liban. « Quatre miradors vont être construits, » a déclaré au Daily Star le responsable du Hamas à Ain al-Hilweh, Abu Ahmad Faysa.
Bien qu’approuvé par les dirigeants palestiniens de Ain al-Hilweh, camp situé au sud-est de la ville portuaire de Sidon, le mur ne va faire que rendre plus difficile la vie de milliers d’habitants du camp surpeuplé. Des Palestiniens en colère ont exprimé leur frustration dans les réseaux sociaux, appelant le mirador « le mur de la honte » et l’ont comparé aux mesures israéliennes similaires.
Ceux qui résident dans la partie sud du camp se plaignent que le mur ne soit qu’à 3 mètres de leurs maisons, selon les projets de construction.
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :