The news is by your side.

Ligue des champions : Le Real Madrid s’illustre au Stade de France

0 148

Le Real Madrid a entretenu samedi sa légende européenne en décrochant sa quatorzième Ligue des champions aux dépens de Liverpool (1-0), dominateur mais vaincu, au terme d’une finale perturbée par d’importants problèmes logistiques.

Pour rappel, c’est « à l’arrache » que les madrilènes s’étaient illustrés durant toute la saison, contre le Paris Saint-Germain (0-1/3-1), Chelsea (3-1/2-3 a.p.) puis Manchester City (3-4/3-1 a.p.).

Le Real compte désormais deux fois plus de C1 (14) que son premier poursuivant au palmarès, l’AC Milan (7). La « Maison Blanche » a réinstallé son hégémonie sur l’Europe du football. Après avoir remporté les cinq premières Coupe d’Europe des clubs champions européens (1956-1960), puis remporté une sixième en 1966, elle avait vu se rapprocher ses concurrents, Liverpool (4e en 1984), Milan (5e en 1994). La dernière équipe à avoir battu le Real en finale de coupe d’Europe reste Liverpool (1-0), mais c’était en 1981. Le roi d’Europe est de retour.

Protestations britanniques

Nadine Dorries, secrétaire d’Etat britannique en charge de la Culture et des Sports, a demandé dimanche à l’UEFA une «enquête officielle» sur les causes des incidents qui ont entouré la finale de la Ligue des champions entre Liverpool et le Real Madrid organisée à Saint-Denis le 28 mai. «Les images et les récits de supporters de Liverpool et des médias sur leur entrée au Stade de France, hier soir, sont profondément inquiétants», a estimé la secrétaire d’Etat dans une déclaration. «Des milliers de détenteurs de billets ont voyagé en temps et en heure pour soutenir leur équipe dans le plus grand match de la saison», a-t-elle ajouté. Elle fait référence aux premières déclarations de l’UEFA qui avait justifié le report du coup d’envoi d’une demi-heure par «l’arrivée tardive» de certains supporters.
«Je demande instamment à l’UEFA de lancer une enquête officielle pour savoir ce qui s’est mal passé et pourquoi, en coopération avec le personnel du stade, la police française, la fédération française de football, la police du Merseyside [la région de Liverpool] et le Liverpool FC», a-t-elle ajouté. «Il est dans l’intérêt de tous ceux qui sont impliqués de comprendre ce qui s’est passé et de tirer des leçons de ces évènements», a-t-elle encore conclu.

De nombreux témoignages de journalistes sur place avaient fait état très tôt de problèmes d’organisation créant un énorme retard dans l’entrée des supporters anglais dans les tribunes. Le gouvernement français avait, lui, évoqué des «milliers de « supporters » britanniques, sans billet ou avec de faux billets [qui] ont forcé les entrées», alors que les forces de l’ordre ont fait un usage important de gaz lacrymogène aux abords de l’enceinte. Des supporters de Liverpool ont attribué les tentatives d’intrusion à des jeunes gens vivant près du stade, assurant aussi avoir été victimes de vols et d’agressions après le match.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.