LIQUIDITE BANCAIRE : Point de pression, selon BAM !

0
Au cours du T2 2016, la liquidité bancaire a poursuivi son amélioration suite au raffermissement des réserves internationales nettes. Cependant, le besoin de liquidité a enregistré une hausse en juin résultant de la décision de BANK AL-MAGHRIB de relever son taux de réserves obligatoires de 2% à 4%. Dans ce contexte, la Banque Centrale a injecté un montant de 11,0 Mrds Dhs à travers les avances à 7 jours et un montant de 6,0 Mrds Dhs sous forme de prêts garantis à 1 an au titre du programme de soutien au financement des TPME. Parallèlement, et suite à la décision du Conseil d’abaisser le taux directeur de 2 points de base (pbs) à 2,25%, le taux d’intérêt interbancaire moyen pondéré le jour le jour s’est établi à 2,09%, en moyenne trimestrielle, soit une baisse de 39 pbs par rapport au premier trimestre 2016. En ce qui concerne le volume moyen des transactions interbancaires, celui-ci a reculé, en glissement trimestriel de 61,7% pour s’établir à 1,1 Mrds Dhs. Enfin, le taux moyen pondéré du crédit bancaire se bonifie de 6 pbs à 5,55%. Cette hausse est due principalement à l’augmentation de 78 pbs à 5,54% des taux appliqués aux crédits à l’équipement, compensée par le recul de 21 pbs à 6,91%,17 pbs à 5,59% et 4 pbs à 5,44% des taux des crédits à la consommation, des crédits immobiliers et des facilités de trésorerie.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus