L’Observatoire africain des migrations inauguré à Rabat 

Nasser Bourita, chef de la diplomatie marocaine, inaugure ce vendredi 18 décembre l’Observatoire africain des migrations. Cette cérémonie déroulera en présence de Amira El Fadil, commissaire de l’Union africaine.

0
L’Observatoire africain des migrations inauguré à Rabat 

Ce projet a été proposé par le roi Mohammed VI, dans le cadre de l’Agenda africain de la migration, soumis au 30e Sommet de l’Union africaine (UA). Une seconde proposition a porté sur la création d’un poste d’Envoyé spécial de l’Union africaine chargé de la migration, a rappelé la MAP.

En effet, la création de l’Observatoire est un moyen de doter le continent d’un outil de réponse aux besoins de générer une meilleure connaissance du phénomène migratoire, par la collecte, l’analyse et l’échange de données entre les pays africains, de manière à favoriser une gouvernance éclairée des migrations africaines, a appris Yabiladi de source diplomatique marocaine.

Dans ce sens, l’Observatoire accompagnera les autres pays africains dans le renforcement des compétences pour élaborer des politiques migratoires nationales. Il constitue aussi une réponse pratique pour couvrir le manque des données sur les migrations en Afrique.

L’Observatoire devra également partager ces données via un système interconnecté, regroupant différentes sous-régions africaines, pour éclairer les décideurs politiques et améliorer les capacités des pays de l’UA.

En février 2019, la décision 730 de l’Assemblée de l’UA sur l’opérationnalisation de l’OAM a demandé à accélérer la mise en place des mécanismes nécessaires à l’opérationnalisation de l’OAM, pour examen et adoption par les organes délibérants de l’UA pour février 2020.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus