The news is by your side.

Logistique urbaine : Le cas de Casablanca

0 53

La stratégie nationale de développement de la compétitivité logistique (SNDCL) s’exprime, même lentement, dans le Grand Casablanca. Mais la capitale économique est loin de respecter les normes de la logistique urbaine. Définie comme étant l’art d’acheminer les flux de marchandises qui entrent et sortent ou circulent à l’intérieur de la ville dans les meilleures conditions environnementales, sociales et économiques, la logistique urbaine est loin d’être prise en compte par les politiques urbaines publiques.
Dans le cas de Casablanca, bien que la ville ait bénéficié d’une attention particulière en termes de déploiement de la SNDCL, elle accuse un important retard en matière de normalisation du trafic des flux de marchandises. En effet, la région a été la première où le développement des premières zones logistique a vu le jour. En 2010, les travaux ont démarré, avec le développement de la première tranche de la zone logistique de Zenata par la Société nationale du transport et de la logistique (SNTL) sur 12 ha. Idem, pour le port sec Mita Aïn Sebaâ, développé par l’ONCF et dont le premier terminal (40 ha) est déjà opérationnel. Ces efforts, certes, louables, n’ont pas contribué comme il le faut à la massification des flux et à la fluidité des échanges, ou encore à la maîtrise de la croissance continue du trafic routier dédié au transport de marchandises de poids lourds. Ces derniers sévissent dans les boulevards à n’importe quelle heure, les conteneurs sont dépotés en pleine rue. L’absence d’espace de livraison (cas de Derb Omar) contraint les camions à stationner en double file. Même si l’offre logistique dans la région a triplé pour atteindre une superficie globale construite et couverte de 600.000 m² en 2014, les opérateurs casablancais manquent toujours d’une culture logistique. Le concept de logistique urbaine, qui reste sociétal, demeure très peu vulgarisé. Seules quelques rares entreprises ont cette culture. Étant convaincue que la logistique urbaine constitue un enjeu de taille pour conquérir l’espace urbain à moindre coût et en tenant compte d’un problème profond, celui de l’environnement et du développement durable, l’AMDL a lancé la première étude sur la logistique urbaine du Grand Casablanca. Objectif : dresser une feuille de route pour la structuration de la logistique urbaine, définir une vision à long terme, ainsi que des plans d’actions à court et moyen termes pour le développement de la logistique urbaine. Cette étude sera suivie d’un guide national sur la logistique urbaine qui permettra de prendre les bonnes décisions.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.