The news is by your side.

La loi Jasta incommode Riyad : Les Saoudiens en rogne

9
Le vote par le Congrès US de la loi Jasta autorisant les familles des victimes du 11-Septembre à engager des poursuites pour réclamer des dommages au royaume wahhabite n’aura pas manqué de faire réagir les Saoudiens. Depuis Riyad, c’est le ministère des affaires étrangères saoudien qui s’est chargé de condamner une telle loi. « L’érosion de l’immunité des Etats aura un impact négatif sur tous les pays, y compris les Etats-Unis », rappelle un communiqué de la diplomatie saoudienne transmis par l’Agence de presse SPA (Saudi Press Agency) – l’agence de presse officielle –, évoquant un sujet de « grande inquiétude ». Riyad fonde l’espoir de voir les élus américains amender une telle législation « pour éviter les conséquences graves et non voulues qui pourraient s’ensuivre ». Il y a lieu de rappeler que le Congrès US avait passé outre le veto du Président Obama qui voulait à tout prix éviter l’ouverture de cette « boite de Pandore ». D’autant plus que les USA peuvent, à leur tour, faire l’objet de poursuites…
La loi devrait donc entrer en vigueur, mais les présidents de la Chambre des représentants et du Sénat ont ouvert la voie à une modification du texte pour dissiper les inquiétudes quant à ses conséquences pour les expatriés.
Le Royaume wahhabite est depuis longtemps soupçonné d’avoir apporté un soutien aux pirates de l’air ayant perpétré les attentats contre le World Trade Center et le Pentagone, qui ont fait près de 3 000 morts. Riyad rejette ces suspicions même si quinze des 19 pirates de l’air étaient saoudiens. Et un rapport classé secret par l’administration US avait même blanchi Riyad de tout soupçon. Mais il faut croire que la politique est le champ des surprises par excellence…
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :