L’OMT et la BERD au front pour soutenir la reprise touristique, Maroc compris 

L’Organisation mondiale du tourisme (OMT), basée à Madrid, et la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) s’associent pour soutenir et stimuler la reprise touristique dans les 38 économies où la Banque investit, dont le Maroc.

0 5 696
L'OMT et la BERD au front pour soutenir la reprise touristique, Maroc compris 

La propagation rapide du coronavirus a eu un impact massif sur de nombreux secteurs de l’économie mondiale, le tourisme étant parmi les plus touchés. Dans l’espoir de donner un coup de pouce à la relance du secteur,  l’OMT et  la BERD unissent leurs forces en appui à plusieurs  des pays partenaires comme le Maroc. 

En effet la BERD et l’OMT viennent de convenir de prendre des mesures immédiates pour faciliter la reprise du tourisme. Outre le Royaume, le soutien est actuellement, envisagé pour un certain nombre de pays, dont la Tunisie, l’ Albanie, l’ Arménie , la Croatie , l’ Egypte , la Géorgie , la Grèce , la Jordanie , le Liban , le Monténégro, la Turquie et l’Ouzbékistan . 

L’intervention immédiate a été conçue en fonction des trois piliers du Programme d’assistance technique pour la relance du tourisme de l’OMT. Il comprend des mesures pour atténuer l’impact du Covid-19, des plans de relance avec des incitations pour relancer le secteur du tourisme, des protocoles pour assurer l’hygiène et la sécurité accrues des touristes et des employés, la commercialisation de mesures qui peuvent stimuler la demande touristique, le renforcement des capacités des responsables du tourisme et la formation des entreprises du secteur touristique pour l’adoption des nouveaux protocoles. Ce programme inclut également la préservation du capital humain et le renforcement de l’inclusion, précise l’OMT. 

De son côté, la BERD annonce consacrer l’ensemble de son activité en 2020-2021 à aider ses régions à contrer l’impact économique de la pandémie de coronavirus, avec des investissements qui devraient atteindre jusqu’à 21 milliards d’euros. La Banque ciblera tous les secteurs de l’économie, y compris le tourisme et l’hôtellerie, qui ont été particulièrement touchés par la crise de Covid-19.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus