Londres sous le choc: Le Parlement britannique ciblé

0
Un assaillant a poignardé un officier de Police dans l’enceinte du Parlement de Londres, avant d’être abattu. Une voiture bélier a tenté d’écraser des passants dans la même zone faisant plusieurs blessés et un mort selon les médias britanniques. Ce film d’horreur s’est déroulé alors que la Belgique commémore le premier anniversaire des attentats qui avaient ensanglanté Bruxelles. Y a-t-il coïncidence ?
Cela a commencé par une alerte à la sécurité majeure au Palais de Westminster, en pleine session de la Chambre des communes. Deux incidents se sont produits à quelques pas du Parlement britannique : la police a d’abord abattu un assaillant qui avait poignardé un policier dans l’enceinte du parlement de Londres. Un policier âgé d’une trentaine d’années, blessé à la tête, est également traité dans un autre établissement de la capitale. D’autres blessés sont dans un état « catastrophique », a expliqué une interne de St Thomas. Il y aurait « peut-être une douzaine » de blessés selon elle. La police a de son côté indiqué que des policiers ont été blessés.
L’autre évènement s’est déroulé sur le pont de Westminster. Au moins deux ambulances étaient stationnées près du pont de Westminster, près du parlement. La police a dégagé la foule sur le pont, précisant que le lieu « n’était pas sûr ». Les télévisions britanniques ont ensuite diffusé des images d’une voiture emboutie sur les barrières latérales de sécurité du pont de Westminster juste devant le parlement et Big Ben. Les images montraient au moins deux personnes allongées par terre et soignées sur le pont, fermé à la circulation.
Un porte-parole de la Chambre des Communes a indiqué à que les députés avaient été confinés à l’intérieur du Parlement en raison d’un « incident de sécurité ». Selon le « Daily Telegraph », la Première ministre Theresa May, qui était au Parlement au moment de l’incident, a été évacuée du bâtiment, alors qu’elle répondait aux questions des députés à la chambre des Communes. Downing Street confirme que la Première ministre « va bien ».

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus