L’opinion arabe remontée contre la politique US 

Une grande étude récemment publiée sur l’opinion publique arabe a montré que 58% des Arabes ont une opinion négative de la politique étrangère américaine à l’égard du monde arabe, tandis que 55% ont une opinion positive de la politique étrangère chinoise.

0
L’opinion arabe remontée contre la politique US 

L’Indice d’opinion arabe 2019-2020, septième d’une série de sondages annuels réalisés par le Centre arabe de recherche et d’études politiques basé à Doha, a été établi à partir des résultats d’entretiens menés en face-à-face entre novembre 2019 et septembre 2020 avec 28.000 individus dans 13 pays arabes.

L’étude montre que la politique étrangère la plus mal évaluée par le public arabe est celle des Etats-Unis, 81% des sondés considérant même le pays comme une menace contre le monde arabe.

Interrogés sur des domaines spécifiques de la politique étrangère américaine, la grande majorité des Arabes ont exprimé une opinion négative sur les politiques américaines à l’égard de la Palestine (81%), la Syrie (81%), le Yémen et la Libye (72% chacun).

Mohammad Almasri, DG du Centre, a déclaré mercredi dans une interview accordée à Xinhua que la position juste de la Chine sur les questions relatives au Moyen-Orient a contribué aux résultats positifs de l’enquête sur la politique chinoise.

“Le soutien de la Chine à la cause palestinienne et sa non-ingérence dans les conflits et les affaires internes du Moyen-Orient lui ont conféré une bonne réputation”, selon M. Almasri, ajoutant que beaucoup de participants à l’enquête souhaitent que la Chine joue un plus grand rôle dans la lutte contre les influences négatives de certains pays occidentaux.

 

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus