L’UE débloque la première partie des aides promises au Maroc pour sa lutte contre la pandémie et ses effets

Signe de la solidité des liens entre Bruxelles et Rabat, l’Union européenne vient d’effectuer les premiers versements au bénéfice du budget du Maroc, totalisant un montant de plus de 1,7 milliard de dirhams (157 millions d’euros), en appui à la lutte contre le COVID-19. 

0 5 037
L’UE débloque la première partie des aides promises au Maroc pour sa lutte contre la pandémie et ses effets

Le ministre de l’Economie, des finances et de la réforme de l’administration du royaume Mohamed BENCHAABOUN, et l’Ambassadrice de l’Union européenne au Maroc, Claudia WIEDEY, se sont félicités de la rapidité du déblocage des premiers versements promis par l’Union européenne pour soutenir l’approche proactive poursuivie par le Maroc dans la gestion de la crise provoquée par le Covid-19, et les mesures entreprises pour en atténuer les conséquences sanitaires, sociales et économiques. 

Grâce à l’esprit de solidarité qui anime les deux partenaires de longue date, le Maroc et l’Union européenne ont réussi ensemble en cette période de crise à mettre en œuvre les engagements pris en mars 2020, dans des délais extrêmement courts, grâce à la mobilisation continue de leurs équipes à Rabat et à Bruxelles. Ces premiers versements ont été effectués dans le cadre de programmes d’appui de l’Union européenne notamment à la Santé, à la Protection Sociale, à la Formation et l’Enseignement, et à la Compétitivité des entreprises et la croissance verte. Ces subventions répondent aux efforts incessants menés par l’Etat marocain depuis les premiers jours de la pandémie notamment à travers le Fonds national de solidarité COVID-19. 

D’autres versements interviendront d’ici la fin de l’année 2020 d’un montant de plus de 3 milliards de dirhams (300 millions d’euros) et participeront à l’atténuation des conséquences économiques et sociales de la crise sanitaire, notamment à travers un programme spécifique d’ »Appui européen à la réponse à la crise COVID-19″ et une troisième phase du programme en appui à la Santé. Au-delà du contexte actuel inédit dû au COVID-19, l’Union européenne et le Maroc ont réaffirmé à l’occasion  leur volonté commune de renforcer davantage leur partenariat basé sur les principes partagés de solidarité, de respect mutuel, de co-appropriation et co-responsabilité, et de transparence.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus