L’Unseco désigne Ahlem Mosteghanemi artiste pour la paix : Une consécration méritée

0
La romancière algérienne Ahlem Mosteghanemi sera nommée vendredi « Artiste de l’Unesco pour la paix ». Dans un communiqué, l’institution onusienne souligne que c’est la Directrice générale de l’Unesco, Irina Bokova, qui nommera l’écrivaine algérienne « en reconnaissance de l’engagement qu’elle a manifesté, à travers son écriture, en faveur de la justice sociale et de l’éducation des jeunes affectés par les conflits ainsi que de son dévouement aux idéaux et aux objectifs de l’Organisation », précise la même source.
Auteur de nombreux ouvrages à succès (des millions d’exemplaires vendus à travers le monde), elle a enrichi la littérature arabe et « s’est employée dans son écriture à sensibiliser ses lecteurs à des thèmes tels que la corruption, l’injustice ou la lutte pour le droit des femmes ».
Ahlem Mostaghanemi est l’ambassadrice de la « Forem » (une fondation algérienne pour l’enfance) qui prend en charge 13.000 orphelins et a été élue personnalité de l’année 2015 par la Fondation « Enfants de la paix au Yémen ».
Le magazine américain Forbes l’a désigné comme « l’une des dix femmes les plus influentes dans le monde arabe ».
Les « Artistes de l’Unesco pour la paix » sont des personnalités de renommée internationale qui utilisent leur influence, leur charisme et leur prestige pour promouvoir le message et les programmes de l’Unesco.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus