The news is by your side.

Lutte contre la pauvreté : Appel à l’union mondiale pour construire un avenir durable

0 248

La lutte contre la pauvreté, étant une affaire planétaire, requiert la mise en œuvre de politiques publiques ambitieuses au plan local, national et international afin de booster la relance économique des pays et amorcer un réel développement équitable et durable. Célébrée cette année sous le thème “construire un avenir durable : s’unir pour éliminer la pauvreté”,la journée ad hoc se veut une occasion pour intensifier les efforts mondiaux dans le but d’éliminer l’extrême pauvreté et la discrimination, et assurer que chacun puisse exercer pleinement ses droits fondamentaux.
La pleine participation des personnes vivant dans la pauvreté, en particulier leur participation aux décisions qui affectent leurs vies et leurs communautés, doit être au centre des politiques et des stratégies visant à bâtir un avenir durable. De cette façon, on pourra garantir que la planète et les sociétés puissent répondre aux besoins et aux aspirations de tous, dans le souci des générations actuelles et futures.
Au Maroc, le taux de pauvreté absolue a nettement reculé depuis 2001 pour ne représenter que 1,2% en 2019, dans un contexte d’amélioration globale du niveau de vie, en particulier en milieu urbain, selon l’Observatoire national du développement humain (ONDH). Le taux de pauvreté relative a enregistré, quant à lui, une baisse entre 2001 et 2019, puisqu’il est passé de 20,4% à 17,7%, a fait savoir l’ONDH dans une étude intitulée “La dynamique de la pauvreté au Maroc”. Le taux de pauvreté relative se maintient à un niveau encore élevé, surtout en milieu rural où il a atteint 36,8% en 2019. Durant la même période, l’incidence de la pauvreté relative a reculé en milieu urbain de 9% à 6,4%. L’étude révèle également qu’en 2019, près de 45% des Marocains se considèrent subjectivement pauvres (38,6% dans le milieu urbain et 58,4% dans le milieu rural), notant que la pauvreté subjective (pourcentage des chefs de ménages qui se considèrent en situation de pauvreté) affecte l’ensemble des classes sociales mais à des niveaux différents.
Conscient de la nécessité de politiques publiques pour éradiquer ce fléau, le Royaume s’est engagé depuis 2015 à répondre aux défis communs consignés dans l’Agenda 2030, qui place l’éradication de la pauvreté dans toutes ses formes à la tête de ses Objectifs de développement durable (ODD). L’engagement national se traduit également par les programmes de l’Initiative nationale pour le Développement humain (INDH) qui a bénéficié d’une intention particulière contribuant au progrès socio-économique du Royaume.
Cette initiative a accompagné les populations les plus vulnérables à travers son programme de lutte contre la précarité, avec la prise en charge des bénéficiaires dans des centres spécialisés tels que les centres d’accueil pour enfants abandonnés, les centres pour personnes à besoins spécifiques, les maisons de retraite, etc…
L’Assemblée générale des Nations Unies a déclaré le 17 octobre Journée internationale pour l’élimination de la pauvreté à travers sa résolution adoptée le 22 décembre 1992, afin d’attirer l’attention sur la nécessité d’éradiquer la pauvreté, la misère et l’exclusion sociale dans tous les pays à l’échelle planétaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.