Lutte contre l’esclavage en Mauritanie : Une manif dispersée à Nouakchott

0 63
Les militants de l’Initiative pour la résurgence du mouvement abolitionniste (IRA), association de défense des droits de l’homme qui lutte notamment contre l’esclavagisme des populations noires en Mauritanie broient du noir. L’IRA a souhaité organiser une manifestation en début de semaine avant de se faire rabrouer par les autorités. Les dizaines de manifestants qui ont répondu à l’appel ont été matraqués et dispersés par le recours au gaz lacrymogène. La marche prévue s’est finalement transformée en sit-in en soutien à treize militants de l’IRA arrêtés en juin dernier puis condamnés à des peines allant de trois à quinze années de prison. Ils ont été condamnés pour l’organisation de violences anti-policières lors du démantèlement d’un bidonville de Nouakchott. Mais tous continuent de clamer leur innocence. Les treize détenus ont été déplacés à la prison de Zouerat, à 700 km de Nouakchott. Brahim Ould Bilal qui parle au nom de l’IRA y voit une ferme volonté du pouvoir de donner le change à des militants à peine tolérés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus