M.H Elalamy au chevet des chambres de commerce

Anticipant un malaise parmi les membres de la Fédération des chambres marocaines de commerce, d’industrie et de services à cause de la pandémie, une réunion par visioconférence a permis au ministre de l’Industrie, du commerce, de l’économie verte et numérique d’être au fait des difficultés qui affectent les divers acteurs économiques. Le secteur du commerce souffre particulièrement des retombées du Covid-19 et du confinement. 

0 4 700
M.H Elalamy au chevet des chambres de commerce

L’accompagnement des secteurs économiques en cette période de crise du Covid-1 a été au centre d’une réunion en visioconférence jeudi 14 mai 2020, entre Moulay Hafid Elalamy, ministre de l’Industrie, du Commerce, de l’Economie Verte et Numérique, et le bureau de la Fédération des Chambres marocaines de commerce, d’industrie et de services, avec la participation du Président de la Fédération et les Présidents des Chambres régionales marocaines. 

Le ministre a souligné, informe un communiqué ad-hoc, la qualité des propositions faites par la Fédération relayant les attentes des différentes catégories des professionnels dans le commerce, l’industrie et les services. 

Ainsi, les problèmes dont souffre la majorité des secteurs économiques touchés d’une manière ou d’une autre par les effets de cette crise ont été évoqués. La discussion a porté sur certains secteurs ayant besoin d’un accompagnement plus renforcé, à commencer par le secteur du commerce dont une large catégorie a été considérablement affectée par la fermeture totale ou partielle de ses magasins dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire, qu’il s’agisse de grossistes ou de détaillants, ainsi que des secteurs de services liés au tourisme et aux transports.

Les propositions de la Fédération ont été faites à cette occasion et un certain nombre de leviers ont été mis en avant pour soutenir les secteurs économiques, en particulier les plus fragiles d’entre eux. Parmi eux, il s’agit de finaliser l’élaboration de la stratégie nationale pour le développement du secteur du commerce conformément aux recommandations du Forum national sur le commerce qui s’est tenu à Marrakech au cours du mois d’avril 2019, d’accorder une importance particulière aux petits commerçants gravement touchées par la pandémie et tenir compte de leurs problèmes dans toute mesure à venir visant l’accompagnement de leurs activités, de constituer des comités régionaux pour soutenir et accompagner les commerçants, les professionnels et les entreprises dans la relance de leurs activités, d’accélérer la mise en place de mesures sociales au profit des professionnels, notamment la partie liée à la retraite et à l’assurance maladie, d’accompagner la transition digitale des professionnels et leur faciliter leur accès aux services électroniques fournis par les institutions publiques et, enfin, de promouvoir des mesures visant à encourager le produit national et à soutenir la marque « Made in Morocco ».

Les deux parties se sont accordées, ajoute le communiqué, sur la nécessité de poursuivre la coordination et la consultation sur les plans de relance des secteurs économiques, avec pragmatisme et objectivité et dans une logique qui prend en compte l’intérêt suprême du pays, place la santé et la sécurité du citoyen au premier rang des priorités et qui fait de l’appui aux secteurs économiques et de la revitalisation de l’entreprise marocaine un gage d’une bonne reprise de l’économie nationale.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus