Machinisme Agricole: Les tracteurs s’enlisent !

0 19
A fin 2016, le marché des tracteurs neufs a enregistré des ventes de 1 934 unités, en repli de 35% par rapport à 2015 et ce, consécutivement à une mauvaise campagne agricole 2015/2016. Cette tendance baissière, entamée depuis plus de 10 ans, impacterait négativement le développement de la mécanisation, selon l’Association Marocaine des Importateurs de Matériel Agricole -AMIMA. Elle entraverait également la poursuite des objectifs du Plan Maroc Vert -PMV- dont l’un des axes prioritaires est l’accompagnement solidaire de la petite agriculture. D’autres facteurs contribuent aussi à l’enlisement de ce marché. En tête desquels se trouve la TVA de 10% imputée sur près de 40% du matériel agricole (alourdissant ainsi le besoin de financement) et la recrudescence du matériel d’occasion. Dans ce contexte et malgré les subventions instaurées par l’Etat en 2009 pour encourager l’investissement du machinisme agricole, le taux de mécanisation nationale demeure, à ce jour, nettement en dessous du benchmark des pays concurrents et marchés cibles. Dès lors, pour inverser la tendance, stimuler la mécanisation agricole et atteindre les objectifs du PMV, l’AMIMA recommande le maintien des subventions et la simplification de l’accès au financement.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus