Macron agite la toile

0 2 266

En déplacement ce jeudi à Angoulême Le Président, Macron a été reçu de bien belle manière. En référence aux violences policières qui ont secoué le pays depuis plus d’un an, le dessinateur Jul lui a remis un tee-shirt avec l’inscription «LBD 2020».

Ce dessin, un fauve éborgné, fait écho aux ravages causés par le lanceur de balles de défense (LBD) et l’acronyme choisi pour l’année de la BD (BD 2020).
C’est un engagement explicite du dessinateur contre les violences policières.

Pour Jules, célèbre auteur de Silex and City et scénariste de Lucky Luke «Ce dessin est le résultat d’une plaisanterie que j’avais faite au moment du lancement de l’année de la BD au ministère de la Culture, s’amuse Jul, joint par nos soins.
Ce n’est pas parce que nous étions les parrains, avec Catherine Meurisse, de cet événement, que pour autant, nous donnions un blanc-seing à la politique menée par les pouvoirs publics. Il y a plein de choses qui posaient problème, notamment ça.
C’est un collectif de dessinateurs qui a créé ce visuel à partir du dessin de Lewis Trondheim. Voulant parler de questions de sociétés avec le président de la république, de crise climatique, d’environnement, et ces questions de violences.
».

En parlant de la violence de la société, Le Président Macron s’est défendu en récusant la violence policière. Et d’ajouter «Néanmoins de là où je suis je dois défendre la créativité, la liberté d’expression, y compris l’insolence et y compris la création d’artistes qui disent des choses (…) avec lesquelles je ne suis pas en accord».

Mustapha Maleh | Correspondant

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus