Madagascar promet des gélules Covid Organics 

Le Covid Organics développé à Madagascar sous forme de jus prendra désormais les formes de gélules. Telle est la promesse du président Andry Rajoelina qui a lancé la production de ce remède controversé, une infusion à base d’artemisia, en avril 2020.

0
Madagascar promet des gélules Covid Organics 

Madagascar a officiellement lancé depuis vendredi 2 octobre la production du Covid Organics (CVO) sous forme de gélules. Le chef de l’État s’est rendu dans une usine spécialisée dans la production de la nouvelle substance, près de la capitale Antananarivo. Il s’agit d’une nouvelle étape franchie par le gouvernement malgache dans le cadre de sa stratégie de promotion d’un remède local contre la pandémie du coronavirus. 

C’est en avril dernier que les autorités de l’île Rouge ont annoncé au monde entier la découverte de cette infusion à base de la plante d’artemisia, censée vaincre la pandémie. Cette annonce avait été accueillie par un scepticisme de la part de plusieurs pays et de l’Organisation mondiale de la santé, renforcé par les chiffres de la propagation de la pandémie à Madagascar qui ont bondi au cours des mois qui ont suivi.

Malgré ces revers, le président malgache semble maintenir sa confiance envers l’Institut malgache de recherche appliquée qui a mis au point ce remède. « On va faire connaître au monde entier les gélules produites à partir d’artemisia et de ravintsara, des plantes locales malgaches, dont les vertus sont reconnues mondialement », a déclaré le chef d’Etat. « On peut changer l’histoire à travers la nature, les ressources naturelles et les savoir-faire malgaches », a-t-il laissé entendre.

L’usine de fabrication des nouveaux produits est dotée d’une capacité allant jusqu’à 32 000 gélules par jour et détient déjà un stock de 275 millions, selon les autorités.  Alors que plusieurs pays, notamment africains, ont déjà obtenu plusieurs doses de ce remède, la nouvelle stratégie pourrait permettre à la Grande île de mieux commercialiser son produit. Néanmoins à ce jour, aucune étude indépendante n’a encore prouvé l’efficacité du CVO contre le coronavirus.

Pour rappel, selon les derniers chiffres de l’Union africaine, on compte 16 558 cas de coronavirus à Madagascar pour 232 morts et 15 486 guérisons.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus