The news is by your side.

Madrid tenté par la chasseur furtif US : Un adieu au programme européen SCAF ?

0 149

« Oui, le ministère espagnol de la Défense étudie les candidats possibles pour le remplacement des F-18 et des Harrier et a envoyé une demande d’informations sur les F-35A et F-35B au gouvernement des États-Unis. » Telle est la réponse adressée par la Dirección General de Armamento y Material au journaliste spécialisé Gareth Jennings. Le journaliste de Jane’s a reproduit la capture d’écran du courriel directement sur son compte Twitter.
Il faut dire que la position réelle de Madrid sur ce sujet fait débat depuis des semaines. Le 9 novembre, une porte-parole du ministère espagnol de la Défense avait martelé auprès de Reuters que « l’Espagne n’a pas l’intention d’acheter d’avions de combat F-35 aux États-Unis et reste attachée au programme européen SCAF [Système de combat aérien du futur, ndlr]. »
Un démenti ferme consécutif aux révélations de G. Jennings, le 3 novembre, selon lesquelles Madrid aurait « manifesté officiellement de l’intérêt » pour l’acquisition de cinquante avions de combat de cinquième génération dont –seulement– la moitié de F-35B, la variante à décollage court et atterrissage vertical (STOVL). Révélations issues des confidences d’un cadre de Lockheed-Martin concernant les prospects européens les plus prometteurs de l’industriel yankee.
Cette information avait fait l’effet d’une bombe. L’Espagne est en effet engagée aux côtés de la France et de l’Allemagne dans le programme Système de combat aérien du futur (SCAF). En effet, si l’option du F-35B peut paraître appropriée pour remplacer les vieux McDonnell Douglas AV-8B Harrier décollant depuis le porte-aéronefs flambant neuf Juan Carlos I, l’intérêt porté par Madrid à la version à décollage conventionnel du F-35 afin de remplacer certains de ses Boeing F/A-18 Hornet a de quoi interpeller.
Pour l’heure, sur 175 avions de combat, l’Espagne dispose actuellement de 69 Eurofighter. Plus de cent autres appareils…

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.