Mahmoud Abbas dénonce, enfin, tous les accords avec Tel-Aviv et Washington

M. Abbas passe à l’action en annoncant le retrait de la Palestine de tous les accords passés avec Israël et les États-Unis. Une décision qui intervient en réaction à celle, israélienne, d’annexer des territoires palestiniens, conformément au « Deal du siècle » promu par l’administration US. 

0 3 874
Mahmoud Abbas dénonce, enfin, tous les accords avec Tel-Aviv et Washington

La Palestine se retire de tous les accords passés avec Israël et les États-Unis en raison de l’intention de Tel Aviv d’annexer des pans de ka Cisjordanie, a déclaré mardi 19 mai le Président palestinien Mahmoud Abbas à la chaîne de télévision Al-Jazeera.

«L’Organisation de libération de la Palestine et l’État palestinien se retirent à partir d’aujourd’hui de tous les accords signés avec les gouvernements des États-Unis et d’Israël, y compris ceux liés à la sécurité», a indiqué M.Abbas. Il a appelé Israël à répondre devant la communauté internationale «en tant que force d’occupation sur le territoire occupé de Palestine». 

«Nous tenons les États-Unis entièrement responsables de l’injustice envers le peuple palestinien, nous les considérons comme le principal partenaire du gouvernement d’occupation israélien», a ajouté le Président Abbas qui se tourne désormais vers Moscou pour une éventuelle relance des négociations de paix.

Selon M.Abbas, la Palestine insiste en outre sur son adhésion aux organisations et institutions internationales. Il s’est dit prêt à «résoudre le conflit avec Israël sur la base de la décision de créer deux États, avec un tiers aux frontières entre les deux États».

Le Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahou a déclaré dimanche 17 mai, devant le parlement réuni pour un vote de confiance envers le gouvernement d’union avec Benny Gantz, que l’heure était venue d’annexer des pans de la Cisjordanie. 

Le gouvernement israélien prévoit l’annonce, à partir du 1er juillet, d’une stratégie pour appliquer le projet américain de résolution du conflit israélo-palestinien. Selon ce plan, l’entité sioniste d’occupation s’arroge le droit d’annexer la vallée du Jourdain et des colonies israéliennes en Cisjordanie.

Il y a quelques semaines, le Président palestinien Mahmoud Abbas a envoyé un message à son homologue russe Vladimir Poutine lui demandant de contribuer à l’organisation des négociations avec Israël à Moscou, a fait savoir auprès d’un média russe l’ambassadeur de Palestine en Russie, Abdel Hafiz Nofal.

«Cette conférence devrait créer un nouveau mécanisme de négociations entre Israéliens et Palestiniens pour mettre fin à la confrontation selon la Solution à deux États», a tenu à souligner le diplomate.

Dans sa lettre de réponse, V. Poutine a confirmé son soutien aux Palestiniens et à la solution à deux États, toujours selon la même source.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus