The news is by your side.

Au Mali, Daech a son correspondant : Le serment d’Abou Walid el-Sahraoui

18
Le mouvement terroriste Daech qui s’active en Syrie a diffusé le serment prêté par Abou Walid el-Saharaoui chef jihadiste basé dans le nord du Mali. Ce nouvel acteur au service de la nébuleuse terroriste aurait des accointances avec le Polisario et entend engendrer le chaos dans la bande sahélo-saharienne.
L’info était connue depuis quelque temps déjà. Abou Walid el-Sahraoui avait déjà prêté allégeance au groupe terroriste Etat islamique. Sauf que la confirmation d’un tel changement de cap dans la carrière du terroriste est venue, elle, du mouvement djihadiste lui-même en diffusant un message ad hoc, via son agence officielle Amaq. Ce qui a valeur de reconnaissance. Daech vient donc confirmer son implantation au Sahel.
Abou Walid el-Sahraoui qui aurait fait ses premières armes au sein du Polisario avait intégré le Mujao, groupe islamiste qui avait participé à l’occupation du nord du Mali en 2012. Après l’opération française Serval, qui a mis en difficulté les jihadistes en 2013, el-Sahraoui a chois d’intégrer les rangs d’al-Qaïda au Maghreb islamique, sous le commandement de Mokhtar Belmokhtar, dit le Borgne, plusieurs fois donné pour mort. En mai dernier, il prend ses distances vis-à-vis d’AQMI pour faire allégeance à Daech.
C’est au nom de l’EI qu’il avait revendiqué, en septembre, l’attaque d’un poste de douanes, au Burkina avant de se manifester, il y a deux semaines, au Niger, en attaquant une prison de Koutoukalé où sont emprisonnés de nombreux combattants islamistes.
Des sources sécuritaires estiment qu’Abou Walid el-Sahraoui pourrait être derrière d’autres attaques menées ces dernières semaines dans la zone, et qu’il tenterait de fédérer d’anciens combattants Mujao pour renforcer les rangs de Daech dans la région.
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :