Managem se renforce en Afrique : L’Or guinéen

0 77

Managem, filiale minière du holding Royal SNI, vient de s’offrir un filon en or en République de Guinée. En effet la minière a signé avec Avocet un accord portant sur la cession par Avocet d’une partie de ses participations dans le projet aurifère Tri-K en République de Guinée à Managem, sous réserve de l’obtention des approbations requises par leurs instances de gouvernance. Avocet Mining PLC, compagnie cotée à Londres et à Oslo et dont les activités portent essentiellement sur l’Or en Afrique de l’Ouest, détient 100% du projet Tri-K en Guinée. Situé à quelques 90 kilomètres au nord-est de Kankan (la 2ème plus grande ville en Guinée), le projet Tri-K porte sur plusieurs permis d’exploration et s’étend sur une superficie totale de 490 km². L’étude de faisabilité initiale publiée par Avocet en octobre 2013 prévoit un total de 3 million d’onces d’or de ressources minérales dont 480.000 onces de réserves à valoriser par un traitement Heap-Leach (lixiviation en tas). Cet accord de partenariat vise à créer une joint-venture pour le développement, la construction et l’exploitation du projet aurifère Tri-K. Avec ce partenariat, Managem deviendra l’opérateur minier de référence du projet avec une participation en deux phases au capital de la joint-venture à hauteur de 40% lors de la clôture de la transaction en contrepartie d’un paiement de 4 millions $, qui seront utilisés pour le remboursement d’une dette et à des fins générales de besoins en fonds de roulement. Selon l’accord entre les deux parties, cette participation sera portée à 60% si les réserves confirmées sont inférieures à 1 million d’onces, et à 70% si les réserves minières atteignent au moins 1 million d’onces (environ 30 tonnes d’or métal. Enfin, cette opération permet à Managem d’étendre son activité sur le continent et de concrétiser les accords de collaboration dans le domaine minier signés avec les autorités guinéennes.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus