The news is by your side.

Manipulation des résultats en D2 : Les sanctions pleuvent, enfin !

0 109

La Commission a annoncé via un communiqué qu’elle a décidé de suspendre Abdellah Karim Kazouz, président de l’Union Sportive Musulmane d’Oujda (USMO), section football, de la pratique de toute activité liée au football pour une durée de cinq ans fermes et de lui infliger une amende de 150.000 dirhams. Comme elle a décidé de suspendre Sellami Adimi, trésorier du Club Jeunesse Benguerir (CJBG) de toute activité liée au football pour une durée de cinq ans fermes et lui infliger une amende de 150.000 dirhams et de suspendre Abderrazak El Manfalouti, président du Tihad Athletic Sport (TAS) de la pratique de toute activité liée au football pour une durée de 12 mois fermes assortie d’une amende de 20.000 dirhams.

La suspension frappe aussi Ibrahim Falaki, porte-parole de l’Olympic Club de Safi (OCS) pour une durée de 12 mois, dont six avec sursis assortie d’une amende de 20.000 dirhams. Et il en va de même pour Mostapha Majhidi, 2eme vice-président de la Ligue Régionale Fès-Meknès pour une durée de 5 ans assortie d’une amende de 10.000 dirhams et pour Oussama El Idrissi, secrétaire générale de la Ligue Régionale Fès-Meknès pour une durée de 12 mois fermes assortie d’une amende de 10.000 dirhams.

Enfin, la Commission a suspendu Aziz Terraf, conseiller de la Ligue Régionale Fès-Meknès pour une durée de 12 mois fermes et l’a condamné à une amende de 10.000 dirhams, alors qu’elle a classé le dossier d’Ismail Zahi, gardien de but du CJBG pour manque de preuves.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :