The news is by your side.

Manœuvres en mer Rouge : Marines israélienne, émiratis et bahreïnie signent une première

ANCFCC-Large-1100×280-1
0 263

Les manœuvres, qui ont commencé mercredi et qui dureront cinq jours, se déroulent dans la mer Rouge, adjacente au stratégique canal de Suez et dont les rives sont notamment partagées par l’Égypte, l’Arabie saoudite et le Yémen en guerre. Elles ont pour objectif « d’améliorer l’interopérabilité entre les forces participantes », selon un communiqué de la Marine américaine.
« C’est passionnant de voir les forces américaines s’entraîner avec des partenaires régionaux pour améliorer nos capacités collectives de sécurité maritime », a déclaré le vice-amiral Brad Cooper, chef du Commandement central des forces navales US (Navcent), cité par le communiqué. « La collaboration maritime aide à préserver la liberté de navigation et les flux libres commerciaux, qui sont essentiels pour la stabilité et la sécurité régionales », a-t-il ajouté.
Il s’agit de la première collaboration militaire annoncée entre les Émirats et Bahreïn d’un côté, et Israël de l’autre, depuis l’établissement de liens diplomatiques avec l’État hébreu en septembre 2020. Abou Dhabi et Manama étaient alors devenues les premières capitales arabes du Golfe à normaliser ouvertement les relations avec l’entité sioniste, sans conditionner cet acte à la résolution du conflit israélo-palestinien. Le Maroc et le Soudan leur ont emboîté le pas.
Les Émirats, Bahreïn et Israël ont comme préoccupation commune l’Iran, accusé d’avoir orchestré des attaques contre des navires dans la mer Rouge et dans le détroit d’Ormuz, qui relie le Golfe à la mer d’Oman. L’Iran est aussi accusé de soutenir les rebelles houthis au Yémen, qui affrontent le gouvernement yéménite soutenu par une coalition militaire menée par l’Arabie saoudite et dont font notamment partie les Émirats.

ANCFCC-Large-1100×280-1
ANCFCC-Large-1100×280-1
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.