Maroc/AIE: Le Programme de travail conjoint reconduit pour la période 2020-2021

0 44
Maroc/AIE: Le Programme de travail conjoint reconduit pour la période 2020-2021

Le Maroc et l’Agence Internationale de l’Energie (AIE) ont signé, vendredi à Paris, un programme d’action pour la période 2020-2021, dans le but d’approfondir la coopération bilatérale dans les domaines de la sécurité énergétique, des énergies renouvelables, de l’efficacité énergétique, du renforcement des capacités et des données et statistiques.

Ce programme de travail conjoint, qui vise à répondre aux besoins spécifiques du Royaume, devenu membre associé de l’Agence en novembre 2016, en matière de transition vers une économie à bas carbone, a été signé en marge d’une rencontre bilatérale entre le ministre de l’Énergie, des mines et de l’environnement, Aziz Rabbah, et le Directeur Exécutif de l’AIE, Fatih Birol.

Dans le cadre de ce programme, l’AIE et le Ministère de l’Énergie, des Mines et de l’Environnement travailleront en étroite collaboration pour atteindre les objectifs ambitieux énoncés dans le plan énergétique du Royaume.

Ce programme conjoint de travail vise également à promouvoir les relations de longue date entre l’AIE et le Maroc et consolidera le partenariat entre les deux parties pour un avenir énergétique plus durable et plus sûr.

La collaboration de l’AIE avec le Maroc a débuté en 2007, en particulier dans les domaines de la politique énergétique, des statistiques et de la Recherche et du Développement (R&D). Deux ans plus tard, le gouvernement a adopté une stratégie énergétique nationale, établissant des objectifs clairs pour le développement de l’énergie éolienne, solaire et hydroélectrique.

Plus récemment le Maroc et l’AIE ont signé un programme de travail le 28 juin 2017 pour la période 2017-2019, qui a été mis en œuvre avec succès et a débouché sur une coopération et des activités étroites dans plusieurs domaines, notamment les énergies renouvelables, l’efficacité énergétique et les données et les statistiques.
Le Programme de travail conjoint 2017-2019 a complété la collaboration convenue dans le Mémorandum d’accord de 2007, qui définit un certain nombre de domaines de collaboration entre les Parties, notamment les échanges de données, la fourniture de publications et la coopération sur des projets adaptés au profil énergétique particulier du Maroc.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus