Le Maroc dans le giron de l’ASEAN

0
Le Maroc est devenu le premier pays africain et arabe à adhérer au traité d’amitié et de coopération (TAC) de l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN). Cette association créée en 1967 a pour objectif d’accroître la coopération économique et le dialogue politique entre les États de la région de l’Asie du sud-est. Elle compte aujourd’hui dix Etats membres que sont : l’Indonésie, la Malaisie, les Philippines, Singapour ; la Thaïlande ; Brunéi Darussalam ; le Vietnam ; la Birmanie ; et le Cambodge.
La demande d’adhésion du Maroc au TAC, introduite depuis 2014, a finalement été acceptée par les ministres des Affaires étrangères des pays de l’ASEAN, lors de leur 49ème réunion tenue à Vientiane, au Laos, le 24 juillet 2016. Le TAC étant un instrument juridique de l’ASEAN qui définit les principes auxquels les membres se soumettront dans leurs relations. Il demeure également une condition préalable à la participation au Sommet de l’ASEAN. De ce fait, il a été déjà signé par les 5 pays membres permanents du Conseil de Sécurité. Mais aussi, par l’Union européenne, le Japon, l’Inde, le Canada, la Corée du Sud, l’Australie et le Brésil. Pour le Royaume, cette adhésion vise à diversifier ses partenaires mais aussi, promouvoir la coopération sud-sud.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus