Maroc/UE : Le cabinet Naciri défend le Maroc au Luxembourg

0
Le cabinet Naciri et son associé de marque Allen & Overy s’invitent dans le conflit entre le Maroc et l’Union européenne en ce qui concerne l’accord agricole conclu entre le Maroc et l’UE en 2012 et annulé en décembre par la Cour européenne suite à une requête du Polisario au motif qu’il ne bénéficie pas aux populations sahraouies. Le Royaume, en guise de protestation, a gelé sa coopération avec les instances européennes qui ont fini par introduire un appel auprès de la Cour le 19 février l’appelant à revenir sur sa décision afin d’éviter une crise diplomatique avec un partenaire stratégique.
Pour rappel, le procès en appel sur l’annulation partielle de l’accord agricole entre le Maroc et l’UE s’est ouvert le 19 juillet, au siège de la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE) au Luxembourg. Ainsi en plus de la Confédération marocaine de l’agriculture et du développement rural (Comader), qui regroupe 300 associations de producteurs agricoles et agro-industriels, la cause marocaine sera aussi défendue par l’un des meilleurs cabinets juridiques au monde afin de clore définitivement cette bataille qui oppose le Maroc à la CJUE et dont le jugement ne sera susceptible d’aucune cassation. Après les délibérations consécutives de cette audience et qui ont pris fin mercredi 20 juillet, la Cour européenne devra rendre ses conclusions le 13 septembre et son verdict prévu en novembre. Affaire à suivre.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus