The news is by your side.

Marrakech fête le cinéma : Contre l’oubli de l’écran noir…

0 224

L’École supérieure des arts visuels (ÉSAV) de Marrakech, le cinéma Leila Alaoui de l’Institut français de Marrakech, le cinéma Colisée, l’Es Saadi Marrakech Resort et la fondation Dar Bellarj se retrouvent ainsi pour une troisième édition de la Fête du Cinéma de Marrakech les 5, 6 et 7 novembre 2021.
Au programme de cette édition, on retrouve des projections, débats, tables rondes, masterclass pour intéresser et impliquer tout public, enfant et adulte, professionnel et cinéphile. Un panorama de films marocains sera également projeté pour le public du festival, comme «L’Automne des pommiers» de Mohamed Mouftakir, «Les Femmes du pavillon J» de Mohamed Nadif, «Mica» d’Ismaël Ferroukhi et «Zanka Contact» d’Ismaël El Iraki.
De nombreux acteurs et cinéastes seront présents au festival, ajoute le communiqué, pour discuter et faire le point sur les enjeux et tendances dans cette cinématographie avec les spectateurs.
La comédienne Raouia sera à l’honneur de l’édition avec une rétrospective de trois de ses films-phares : «Les Yeux secs» de Narjiss Nejjar, «Rock the Casbah» de Laïla Marrakchi et «Lhajjates» de Mohamed Achaour. L’actrice sera également présente pour une masterclass dédiée à l’ensemble de son parcours.
Le documentaire marocain sera au centre de la thématique de cette édition, avec la projection de «Dans tes yeux, je vois mon pays» de Kamal Hachkar, «Dima Punk» de Dominique Caubet, «L’École de l’espoir» de Mohamed El Aboudi et «Nadya ?» d’Hicham Lasri.
Outre une projection des «cuvées 2019-2021» de courts-métrages documentaires réalisés par des lauréats de l’ÉSAV Marrakech, un programme de courts-métrages réalisés par des étudiants en cinéma marocains en Pologne dans les années 1960 et 1970 sera organisé, ainsi que des séances destinées au jeune public.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.