Marsa Maroc: Sur la bonne vague

0 54
Sur les six premiers mois de l’année 2016, le trafic global des marchandises traité par Marsa Maroc ressort stable à 18,5 millions de tonnes par rapport au S1 2015, intégrant une baisse de 24% du trafic des vracs liquides compensée par l’augmentation de 13% du trafic des autres segments de marchandises avec une progression de 20% du trafic des conteneurs à 421 mille Equivalent Vingt Pieds -EVP , un accroissement de 62% du volume des céréales à 1,5 MT en raison de la hausse des importations suite à la faible production céréalière lors de la dernière campagne agricole et une dégradation de 1,5 MT du trafic du pétrole brut suite à l’arrêt de la raffinerie de Mohammedia. Ce repli a été partiellement atténué par l’affermissement des importations des produits raffinés. Dans ce contexte, le chiffre d’affaires consolidé de l’opérateur portuaire se bonifie de 23% à 1 275,9 M Dhs, grâce à une modification du mix produit en faveur de trafics plus rémunérateurs tels que le conteneur et les produits raffinés. Dans une ample mesure, le résultat d’exploitation réalise un bond de 51,7% à 430,4 M Dhs, traduisant une bonne maîtrise des charges opératoires dont le poids dans les revenus passe de 74,3% à 67,4% à fin juin 2016. De facto, la marge opérationnelle gagne 6,4 points à 33,7%. Notons que l’évolution du REX intègre une hausse de 36,7% des charges de personnel à 378,1 M Dhs, due principalement à l’octroi d’une prime de 75,6 M Dhs à l’occasion de l’introduction en Bourse et à la revalorisation salariale de 15,4 M Dhs. Retraitée de ces deux effets, la hausse des charges de personnel s’établirait à 4%. A contrario, le résultat financier s’amenuise de 43,6% à 26,1 M Dhs. Compte tenu de ce qui précède, le résultat net consolidé s’élargit de 27,8% à 285,7 M Dhs pour une marge nette de 22,4% (+0,8 point). En social, MARSA MAROC enregistre des revenus en amélioration de 23,8% à 1 284,1 M Dhs pour un EBIT en appréciation de 37,6% à 477,6 M Dhs et une capacité bénéficiaire en progression de 37,5% à 359,3 M Dhs. Question perspectives, l’opérateur portuaire devrait poursuivre sa stratégie de développement et de renforcement de sa position de leader sur le marché portuaire, notamment via la nouvelle concession du terminal à conteneurs d’Agadir (par le biais de la nouvelle filiale détenue à 51%) et dont l’activité a démarré le 1er septembre 2016, la mise en exploitation prévue courant octobre 2016 du terminal à conteneurs 3 du port de Casablanca et, enfin le terminal à conteneurs 3 au port de TANGER MED II dont le démarrage est prévu en novembre 2019. MARSA MAROC devrait également poursuivre la mise en œuvre de son plan stratégique à travers la prospection de nouvelles opportunités de développement aux niveaux national et régional.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus