MedCop Climat : une charte est née

0 58
Une charte de gouvernance climat des territoires de la Méditerranée est née à Tanger, à l’issue des travaux de la MedCop tenue les 18 et 19 juillet dans la capitale du Détroit. Déclinée en neuf points, cette charte faite d’engagements tend à rendre à la Mare Nostrum, ce berceau des civilisations, son éclat.
Dans le préambule de la charte, les Présidents des Régions et les Maires des Villes du pourtour méditerranéen, les grands réseaux d’autorités locales, considèrent qu’une alliance de tous autour d’une idée nouvelle, ouverte et ambitieuse de la gouvernance climatique des territoires, est à même de répondre aux attentes d’une région appelée à subir les pires contrecoups des changements climatiques.
Promouvoir une nouvelle gouvernance territoriale climatique, conciliant les objectifs d’atténuation et d’adaptation avec le développement économique et le progrès social dans le bassin méditerranéen est le premier engagement des signataires. Outre la création d’un « cadre organisé de dialogue inter-régions méditerranéennes », réfléchissant et partageant toutes les bonnes pratiques permettant de minimiser les effets du changement global qui menacent l’environnement, la santé et le bien-être des populations. Le développement des initiatives communes en faveur du climat entre les pays du Sud et du Nord de la Méditerranée, et les instruments de leur mise en œuvre est aussi sollicité. Au même titre que la réalisation d’un plan Méditerranéen de transition vers une croissance en cohérence avec les 17 objectifs mondiaux de développement durable.
L’engagement porte également sur l’accompagnement des entreprises de la Méditerranée pour les amener à diminuer leur empreinte en carbone et à créer des solutions pour le climat. Outre l’encouragement de l’enseignement supérieur à intégrer le climat dans leur cursus d’enseignement et favoriser la recherche et l’innovation. Et l’accélération des échanges université-entreprise afin de mettre leurs capacités d’invention et de déploiement des solutions au service des territoires.
La promotion de la sensibilisation aux comportements éco-responsables dès le plus jeune âge dans les écoles est aussi un engagement souligné. Outre l’information des citoyens, la sensibilisation le grand public aux évolutions environnementales, et la mise en place des messages d’alerte.
La mise en place d’un dispositif d’évaluation et de suivi transparent des engagements du territoire, autre engagement, n’exclue point la création d’une « Maison du Climat de la Méditerranée » afin de développer des mécanismes appropriés pour le suivi et l’évaluation des progrès découlant de la mise en pratique de cette Charte qui accueille un centre de ressources et le secrétariat permanent des forums méditerranéens du MedCOP Climat, et la coordination des actions de mise en valeur d’une « voix écologique de la Méditerranée » dans les négociations internationales.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus