The news is by your side.

Médias: Des envoyés spécieux !

9
Une dizaine de journalistes marocains assurent, depuis Rio de Janeiro, la couverture médiatique de cet événement sportif mondial. Pris en charge par le CNOM, certains ont même déploré la nonchalance des officiels du CNOM. Mais ces journalistes se sont montrés peu respectueux de l’éthique et de la déontologie. Car leurs voyage et séjour ont été assurés par le CNOM, une association qui se trouve dans une situation chaotique.
Bien sûr que cette promiscuité qui a fait des forçats de la plume des envoyés spécieux ne date pas d’aujourd’hui. Face à une corporation lézardée et balkanisée en plusieurs associations, il est quasiment impossible de distinguer journalistes de sport des journalistes sportifs: les premiers sont de vrais professionnels tandis que les seconds sont des rabatteurs. La promiscuité avec des dirigeants indélicats qui les parrainent au su et au vu de tout le monde a un coût. Basta!
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :