The news is by your side.

Médias et annonces : Le Président de la FMEJ vole dans les plumes de N.F. Alaoui

0 229

Noureddine Miftah qui préside aux destinées de la FMEJ a rappelé que bien que la loi énonce que l’administration détermine la liste de ces médias, cette compétence doit revenir au ministère de la Jeunesse, de la culture et de la communication, et non à celui de l’Économie et des finances.
Il a plaidé en faveur de normes qui prennent en compte l’égalité des chances et les dispositions du Code de la presse. «Tous les journaux sont censés être en mesure de publier de telles annonces, d’autant plus que la décision est rendue par une autorité publique», a-t-il ajouté. Pour le responsable, limiter la liste à 23 journaux est «sélectif».
N. Miftah a également a démenti avoir connaissance de la procédure de dépôt de candidature à cet égard. «Nous n’avons jamais entendu parler de cette procédure, non seulement en tant que média, mais aussi en tant qu’organisations représentatives, Conseil national de la presse ou en tant que FMEJ». «Cette liste a été publiée sans consultation avec les parties prenantes, ce qui est proche du scandale», a-t-il ajouté.
Nadia Fattah Alaoui, ministre de l’Économie et des finances, a été prise à partie par des médias après la publication de la liste des titres autorisés à publier les annonces.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.