The news is by your side.

Même contrarié : Le Hirak a son manifeste 

0 38

Le collectif des activistes et dynamiques issus du Hirak a dénoncé, jeudi 20 février, le refus d’accorder l’autorisation d’une conférence unitaire, à la salle Harcha à Alger. Une attitude qui remet en cause les déclarations du Président qui ont fait du Hirak une bénédiction.

Selon le communiqué, « Après avoir obtenu l’accord des responsables du complexe sportif, la Direction de la réglementation et affaires générales DRAG d’Alger nous a notifié le refus d’accorder l’autorisation de tenir notre conférence, prétextant des motifs organisationnels », signale un communiqué du collectif des activistes et dynamiques issues du Hirak.

Cette conférence a été programmée pour « célébrer le premier anniversaire de la révolution populaire » selon le communiqué. Qui précise que les activistes et dynamique issus du Hirak se disent « résolus à poursuivre l’initiative qui vise la tenue d’une conférence unitaire » et annoncent le lancement du « MANIFESTE DU 22 FEVRIER », comme première étape.

« Rédigé ensemble par un grand nombre d’acteurs et de dynamiques engagés dans le soulèvement populaire, ce manifeste s’inspire du Hirak et c’est à lui qu’il s’adresse », indique le communiqué.

Par ailleurs, les rédacteurs du communiqué insistent « sur le fait que notre initiative n’est pas, ne sera pas et ne vise pas la représentation du Hirak. La conférence unitaire des activistes et dynamiques du Hirak ambitionne de contribuer à la concrétisation des objectifs de la révolution populaire pacifique».

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.